Randonnée : Cinq manières d’éviter les moustiques

par | Jan 1, 2021 | Guide des voyageurs

Inconfort, dérangeassions, boutons, rougeurs sont les symptômes imminents d’une piqure de moustique. Mais ces petites bêtes sont également des porteurs de maladies redoutables. En randonnée, comme l’installation moustiquaires est impossible, voici les manières de les éviter.

1.S’éloigner des humidités

Les mares, les terrains marécageux, les retenues d’eau, sont à la fois leurs gîtes larvaires et où ils se logent. Pour rappel, les maladies les plus graves, transmises par les moustiques et omniprésentes dans les terres tropicales sont les dengues, les chikungunyas, le paludisme et le Zika.

2.Connaître les horaires des moustiques

Généralement, ils sortent après le coucher du soleil et ne partent qu’au petit matin avant que ce dernier se lève. Il faut ainsi ajuster ses heures de randonnées en conséquence ou se protéger si c’est inévitable.

3. Être bien habillé

L’essentiel est de se couvrir au maximum, mais également de prévoir des habits plus clairs car les moustiques adorent ceux plus sombres.

4. Garnir sa trousse de voyage de répulsif cutané

Il s’agit des huiles essentielles, ou des sprays exclusifs, des crèmes en tant que répulsifs aux moustiques. On note particulièrement le DEET, la citronnelle ou huile essentielle.

5. Franchir vos premiers pas en vêtement anti-moustiques

Oui, ils existent bel et bien. En général ce sont des vêtements vendus pour un usage exclusif et trek ou randonnée. Et actuellement même l’innovation a permis de mettre au grand jour, des vêtements imprégnés de chitine (peaux des crevettes) réputés pour leurs actions répulsives.